L’apport personnel et son importance pour le financement immo

Vous envisagez d’acheter un bien immobilier ? Un tel projet nécessite, la plupart du temps, un financement bancaire. Vous ne pourrez pas espérer une réponse favorable venant de votre banquier sans la présentation d’un apport personnel. Il est ainsi important de vous éclaircir à propos de ce dernier.

Comment définir l’apport personnel ?

On désigne par le terme « apport personnel » un somme d’argent que vous êtes prête à utiliser pour réaliser votre projet immobilier. Il s’agit d’une somme autre que celle pouvant vous être accordée par votre banquier. C’est vous donc qui constituerait cet apport en puisant dans votre épargne, mais pas seulement. Vous pourrez également servir :

  • D’une participation d’entreprise
  • D’un héritage
  • D’une donation
  • D’une plus-value réalisée suite à la vente d’un bien

Les prêts aidés sont également considérés comme faisant partie de votre apport personnel. C’est le cas notamment du prêt à taux zéro, des prêts épargne logement, du prêt Action logement et du prêt fonctionnaires. La liste est complétée par les prêts CAF et les prêts spécifiques aux régions et communes.

Comment procéder au calcul d’un apport personnel ?

L’apport personnel est présenté sous forme de taux à appliquer au moyen financier total nécessaire pour la réalisation de votre projet. Ce taux varie en général entre 10 et 30%. Toutefois, pikadom.fr et d’autres agences immobilières recommandent de constituer un apport d’un pourcentage plus élevé. Cela permet en effet d’assurer un meilleur aboutissement de la demande de prêt.

Certaines personnes n’hésitent pas ainsi à faire valoir un apport personnel de 35% auprès de leur banquier. Dans ce cas, si leur projet nécessite un financement 300 000 euros, les 105 000 euros nécessaires proviendront de leur apport personnel. C’est pour trouver les 195 000 euros restants qu’elles vont devoir s’adresser à un organisme de crédit.

Ce n’est cependant pas tout le monde qui peut être capable de trouver  105 000 euros pour financer l’achat d’un bien immobilier. Raison pour laquelle, certaines banques répondent favorablement à une demande de crédit à partir de 10% d’apport personnel, soit 30 000  euros dans notre exemple.

Pourquoi venir auprès de son banquier avec un bel apport personnel ?

Avant de répondre favorablement à votre demande de crédit, les établissements financiers procèdent à une évaluation des risques que vous représentez. Il est ainsi important de les rassurer dès le moment de présentation de votre dossier. Ce dernier devra notamment inclure des pièces attestant de votre capacité à vous soumettre à vos futures obligations de remboursement. C’est le cas notamment du document de présentation de votre apport. Il s’agit d’une preuve de votre capacité à bien gérer votre budget et à mettre de l’argent de côté. Votre demande ne pourra pas ainsi rencontrer d’importants obstacles.

Mieux encore, car vous serez considérés comme un emprunteur solvable, votre banquier sera même prêt à vous accorder un prêt à taux préférentiel.  Il suffit d’avoir une bonne capacité de négociation pour profiter de cette possibilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.